Comment l’intelligence artificielle va-t-elle influer sur la diversité femmes-hommes ?

Publié le 26/02/2018
Par Laura Nienajadlo - E-mma Paris

« Comment l’intelligence artificielle va-t-elle influer sur la diversité femmes-hommes ? » 

Voici la problématique posée par Dipty Chander le 17 janvier dernier lors d’une conférence organisée dans les locaux d’AXA. 

Conference E-mma chez AXA

Plusieurs invités ont participé à l’évènement : 

- Emeline Bourgoin, directrice des ressources humaines et responsabilité sociale de l’entreprise AXA IT. 
- Dipty Chander, présidente d’E-mma. 
- Moojan Asghari, co-fondatrice de Women in AI. 
- Guy Mamou-Mani, co-président d’Open, Membre du HCEfh, et co-président de l’association JamaisSansElles. 
- Caroline Ramade, Déléguée Générale de Paris Pionnières. 
- Cécile Wendling, Directrice de la prospective Groupe AXAX, élue femme digitale de l’année 2017.

Conference E-mma chez AXA

L’ouverture du débat a commencé avec une intervention du petit robot Nao, entièrement programmé par Dipty et un de ses collègues, il nous a parlé et fait une petite démonstration de danse. 

Le débat a ensuite continué avec un rappel des fondements de l’IA, Dipty a insisté sur le fait qu’« Il est important pour E-mma que l’IA soit conçue par un milieu culturel diversifié ». 

Moojan souligne ces propos par la suite en expliquant qu’à l’inverse de la France les métiers de l’IT en Iran sont investis par les femmes à 70% : « C’est un métier très féminin là-bas, c’est une question de culture. Ma cousine en France en école d’ingé fait partie des 5% de femmes étudiantes. » 

Conference E-mma chez AXA

Guy Mamou-Mani a lui aussi beaucoup participé lors de la conférence, il nous a fait part de son engagement et nous a expliqué le lancement du mouvement « JamaisSansElles ». Il ne participe plus aux tables rondes s’il n’y a pas de femmes. Et avec une touche d’humour, nous a fait comprendre l’importance de la mixité dans ce milieu « Il n’y a pas d’informatique hommes ou femmes, il faut casser cette idée, les filles sont fortes en mathématiques : il faut qu’elles arrêtent de faire médecine ! »   

La conférence a réuni 6 intervenants et un public de plus de 200 personnes.  

Nous tenons à remercier Axa de nous avoir accueilli pour ce panel ainsi que tous les participants intervenants comme auditeurs.

Publié le 26/02/2018
Par Laura Nienajadlo - E-mma Paris

« The Debate » sur France24


E-mma logo

Atelier de code avec E-mma Nice et le collège des Mimosas (Mandelieu)